Senza categoria

Le « sfincione palermitano » de Stefania et bon 1er mai

Ingrédients:
pour la pâte:
350 gr. maïzena (sans gluten)
400 gr. farine de riz très fine(sans gluten)
40 gr. levure à boulangerie
60 gr. beurre (pour moi saindoux)
15 gr. sucre
450 gr. lait
huile d’olive
1 càc sel
pour la sauce:
600 gr. tomates pelées
2 gros oignons
huile d’olive
200 gr. caciocavallo frais en dés
origan
filets d’anchois
chapelure (sans gluten)
sel
Temps de préparation: 30 min.
Bon premier mai!
Fête des travailleurs et occasion pour des beaux pique-nique à la campagne ou à la mer.
Nous intolérants, on craint ces situations où l’on bouffe tous ensemble.
Vous avez deux choix: soit vous nous communiquez ce qu’on va manger en sorte qu’on puisse préparer la même chose mais sans gluten; soit, si vous êtes des personnes sensibles et gentilles, vous nous renseignez
(même en regardant dans nos blogs sans pour cela craindre de perdre votre honneur)  et nous préparer une portion sans gluten, au cas où vous ne veuillez pas faire manger tout le monde sans gluten. 
Il y a toujours une solution, il suffit de vouloir la trouver.
C’est la raison pour laquelle je vous propose encore une fois le sfincione palermitano, mais cette fois-ci dans la version glutenfree de Stefania Oliveri qui a utilisé des farines naturalement sans gluten (faire attention aux contaminations croisées) et elle a utilisé ce que, d’or en avant, sera notre « assaisonnement à sfincione » officiel. 
Le fait d’utiliser le caciocavallo en petits dés change beaucoup pour deux raisons: les tranches de fromages avec lesquelles je couvrais la surface de la pâte empêchaient aux trous de rester des trous; en outre des fois il m’arrivait que la pâte juste à contact avec le fromage restait en peu collante.
Moi je les aime des deux façons, mais mes hommes on décidé qu’avec les petits dés c’est beaucoup mieux… le marrant est qu’ils on mangé tout le sfincione même si c’est moi qui suis intolérante
Merci Stefania!
ps. je t’assure que ma pizza était haute de 5 cm (comme elle doit l’être)…j’ai des témoins :-DD
Préparation:
– Verser les farines dans le cuve du batteur.
– Ajouter le sucre et verser doucement le lait à peine tiède dans lequel on a fait fondre la levure.
– Laisser pétrir bien et enfin ajouter le saindoux fondu dans lequel on a ajouté le sel.
– Pétrir bien, couvrir et laisser doubler.
– Couper en fines tranches les oignons et les rissoler en casserole avec de l’huile d’olive.
– Baisser le feu et verser les pelées.
– Saler et laisser cuire doucement pas moins d’une heure (on ne doit plus voir l’oignon).
– Abbaisser la pâte dans un moule rectangulaire de 35 x 25 cm, en s’aidant avec les mains huilées.
– Avec les pointes des doigts faire des trous sur toute la surface de la pâte.

Couvrir avec une subtile couche de sauce désormais froide, couvrir avec les dés de caciocavallo et verser le reste de la sauce.
– Saupoudrer de caciocavallo râpé, avec de la chapelure et de l’origan.
– Cuire à 200° environ 20′ (pour moi 30′).

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    iZa
    2 mai 2013 at 9:06

    C'est vrai que les intolérants ont toujours une appréhension pour les repas en extérieur, même si ça s'arrange avec le temps.
    En tous les cas ton sfincione palermitano donne très envie de le déguster à la plage ou en pique-nique.

  • Reply
    Sonia
    2 mai 2013 at 16:39

    eh oui chère Iza 😉 merci et bonne soirée 😀

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.