Senza categoria

Cozonac

#fullpost { display: inline; }

Ingrédients:
1 kg farine
250 gr. sucre semoule
7 oeufs
250 ml lait
50 gr. levure de bière
200 gr. beurre
zestes de citron et orange 
rhum et vanille
1/2 cuillère à thé sel
Pour la farce:
500 gr. amandes
5 cuillères à soupe sucre semoule
confiture
100 gr. chocolat noir
Préparation:

Le Cozonac est un gâteau typique de la gastronomie rumaine et bulgare, on le prépare d’habitude pour Noël, mais il peut être préparé même pour Pâque. Moi j’ai grandie avec. Ma mère le prépare depuis toujours et il a accompagné mes petits déjeuners et mes casse-croûtes. C’est un gâteau qui résiste très longtemps dans un sachet en plastique; après quelques jours il durci mais il suffit de le chauffer à peine pour qu’il redevienne souple et parfumé. Moi je n’en goûte plus depuis 7 ans, mais je crois qu’il ait le même parfum sublime et le goût de brioche que celui qui prépare ma mère aussi dans ma version sans gluten. Je n’ai rien changé,sauf la farine Biaglut de 1 kg e j’ai seulement divisé les quantités. La farce peut être de différents façon: amandes hachées, noix hachées, quelques cuillères de confiture pour lier les ingrédients, raisin sec….on peut choisir ce qu’on veut. Ma mère conseille de ne pas mélanger amandes et noix, mais de choisir l’un des deux. Moi j’ai ajouté le chocolat car ma soeur n’aime pas le raisin.  Alors, il est plus facile à faire qu’à dire: commencer le soir vers 18h, mélangeant dans un petit bol la levure avec une cuillère à soupe de sucre et un  peu de farine; le sucre fera fondre la levure, mélanger bien et attendre que ce mélange double. Fouetter bien 7 jaunes avec la moitié du sucre et le sel, ajouter les zestes des agrumes et reserver. Faire fondre le beurre. Chauffer le lait et faire fondre dedans le reste du sucre. Si vous aves un robot pour pétrir voilà l’occasion pour l’utiliser, autrement pétrissez avec les mains. Moi j’ai versé dans le cuve du batteur la farine, les jaunes fouettés et la levure et j’ai commencé à pétrir;j’ai rajouté le lait sucré et 3 blancs en neige. Si la pâte est trop dure ajouter un petit peu de lait (moi j’ai dû en ajouter environ 50 ml). Ajouter les essences de rhum et vanille (une petite ampoule pour chaqun). Verser le beurre fondu peu à la  fois, attendant que la pâte l’absorbe avant d’en ajouter encore. Pétrir environ 15/20 minutes jusqu’à ce que la pâte se détache des bords du cuve (ou des mains). Couvrir et laisser pousser. Vers le 24, si la pâte est déjà en train de lever, la travailler un peu de façon à bloquer le levage,couvrir et laisser lever toute la nuit. Le lendemain matin la pâte aura doublée et sera très parfumée. Préparer la farce. Moi j’ai mixé finement les amandes non pelées avec une cuillère à soupe de sucre semoule chaque les 100 gr. J’ai ajouté le chocolat noir haché au coûteau et 4 cuillères à soupe de confiture d’abricots (j’avais celle de la Copharma. Je vous rappelle que j’ai utilisé la moitié des ingrédients). J’ai bien mélangé et reservé. J’ai pris la pâte,je l’ai appuyée sur un plan légèrement fariné  et je l’ai abbaissée avec un rouleau à pâtissérie en un rectangle pas trop subtile. C’est facile à étaler. J’ai versé la farce sur la pâte et, délicatement pour pas casser la pâte, je l’ai enduite à l’aide d’une cuillère ( j’ai coupé la partie finale de la pâte parce que la farce n’a pas été suffisante: j’ai fait un cercle avec la pâte et cuite sans farce, elle est très bonne quand même). Enrouler la pâte pressant légèrement et déposer ce long saucisson sur une plaque à four couverte de papier sulfurisé. Laisser pousser encore  (moi j’ai atendu 2 heures). Badigeonner la surface avec une émulsion de jaune d’oeuf et une petite partie de crème fraiche et cuire à 200°, baissant tout de suite à 180°, pour environ 45 minutes. Pour moi 40 ont été suffisants, après 20 min. j’ai couvert la surface avec un papier alluminium pour empêcher qu’elle brûle. Faire refroidir et couper en tranches. C’est fantastique! La préparation m’a donné une grande satisfaction et l’emploi de la farine sans gluten ne m’a donné aucun problème. Il est possible que la pâte se casse aux bords en cuisson mais c’est normal même pour le cozonac avec gluten. Il peut être conservé plusieurs jours dans un sachet en plastique. Maman: merci, merci, merci :-DD

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    pommes cannelles
    22 décembre 2010 at 9:18

    Je ne connaissais pas ce gâteau mais il semble très bon…
    Joyeux Noël

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.