Senza categoria

Biscuits de Noël « virciddrate » siciliens

Ingrédients:
Pour le pétrissage:
1 kg. farine pour gâteaux
200 gr. beurre
250 g. sucre semoule
250 gr. lait
zestes d’orange
2 sachets de levure
3 oeufs
Pour la farce:
500 gr. figues sèches
cannelle, clous de girofle
500 gr. farine d’amande
150 gr. confiture d’oranges
sirop
Pour la décoration:
1 blanc d’oeuf
200 gr. sucre glace
gouttes de citron
couettes colorées

Préparation:

Je suis très heureuse de publier cette recette! Ceux sont des biscuits de Noël pleins de farce, que chez nous s’appelle « nucata », que d’habitude on prépare dans l’arrière-pays sicilien. La traduction du mot en italien devrait être « buccellati », mais en effet ils n’ont rien à voir avec les vrais buccellati qu’on prépare, par exemple, dans la province de Palerme. Ils sont différents soit dans le goût qu’esthétiquement. Après des années que je vois ma mère les préparer, finalement maintenant je peux documenter le procédé. La base se travaille comme une sablée, mais elle ne lui ressemble pas du tout. Avec la même pâte on peut préparer des biscuits secs qu’on peut baigner dans le lait. Je n’indique pas le temps de préparation car je vous suggère de commencer le soir avant. Mettez les figues sèches dans une casserole pleine d’eau et faitez-les cuire jusqu’à quand ils ne s’ammollent tant de les pouvoir passer dans une machine à hacher la viande (pardon mais je ne sais pas comment s’appelle en français). Les mettre dans un saladier et les assoisonner avec de la cannelle et des clous de girofle en poudre. Mélanger bien et mettre de côté. Dans un autre saladier mélanger la farine d’amandes avec la confiture d’oranges ,la cannelle et le sirop préparé à l’avance (100 gr. d’eau et 100 gr. sucre semoule). Mettre de côté. Dans un gros saladier sabler la farine avec le beurre à température ambience. Entre-temps fouetter les oeufs avec la moitié du sucre, ajouter à la farine et ajouter aussi le lait rechauffé (mais pas trop) dans lequel on a fait dissoudre l’autre moitié du sucre et la levure. Travailler la pâte pour obtenir un pétrissage lisse et homogène. Si vous avez un batteur tant mieux! Couvrez le mélange avec un torchon et mettez au frigo. Le lendemain matin sortez le pétrissage du frigo une heure avant de commencer. Contrôlez la farce aux amandes et si elle est trop dure ajoutez un peu de sirop pour l’ammollir tant qu’on puisse la mettre dans un sac à poche. Coupez des morceaux de pâte et passez-les dans la dérouleuse, comme vous faitez d’habitude avec les pâtes aux oeufs. Le maximum de la dérouleuse de ma mère est 6 et donc nous avons passez la pâte d’abord à 1, puis à 2 et enfin à 4 . Mettez les morceaux de pâte sur la table et faitez des bandes de 16 cm x 6cm (cm plus cm moins…) environ en vous aidant avec une roue coupe-pâtes (voir photo). Remplir le sac à poche d’abord avec la farce aux figues et puis aux amandes et mettez-la sur un bord de la bande (voir photo), enroulez la bande de façon que le bord dentelé soit vers l’extérieur et fermez-la en format un cercle et presser légèrement les bords pour la sceller (voir photo). Mettez tous les biscuits sur un plat à rôti recouvert de papier sulfurisé et enfournez à 180° pour 15 minutes environ. Celà dépend de votre four, pourtant contrôlez souvent la cuisson. Ma mère a la chance de pouvoir enfourner ses biscuits dans une boulangerie qui gentimment lui emprunte ses plat à rôti et qui lui fait payer très peu le service. Mais il faut dire qu’elle prépare 4 kg de farine donc ça lui convient. Faitez refroidir les biscuits et préparez la glace. Dans un saldier versez le blanc et petit à petit le sucre glace tout en fouettant. Ajoutez quelque goutte de citron ou de vanille et mélangez pour obtenir une consistence comme du dentifrice, bien lucide et compact (voir photo). Etendre sur chaque biscuit de la glace et décorez avec des couettes colorées. On peut les garder dans un lieu frais pour un mois. Mais ce n’est pas terminé! Avec une grande joie (et de ma soeur aussi!) j’ai fait un kg de pétrissage pour nous coeliaques utilisant la farine Biaglut et ajoutant 4 oeufs. Je conseille de garder un peu de lait au cas le mélange soit trop dur. Celà m’est arrivé parce que je l’ai préparé deux heures avant de l’utiliser et j’ai du prendre le pétrissage et petit à petit je l’ai travaillé avec un peu de lait pour le rendre plus malléable. Puis je l’ai étalé peu à la fois avec un rouleau à pâtissèrie le plus fin possibile et j’ai suivi le même procédé d’avant. J’ai cuit les biscuits dans le four de chez moi à 180° pour 13 minutes environ et le résultat a été fantastique! (voir 2° photo en haut). Ceux qui l’ont goûté on dit qu’ils ne sentaient pas trop la diffèrence avec ceux au gluten. Ma satisfacition est démésurée.. :-)))

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Anonyme
    5 août 2012 at 13:28

    À quel moment doit-on ajouter la levure?

    • Reply
      Sonia
      5 août 2012 at 16:56

      tu as raison…j'ai oublié de l'écrire 🙂 dans le lait tiède avec le reste du sucre 🙂

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.